Un manque d’intimité, des personnalités mal assorties et des différences sexuelles ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles une relation peut passer du statut d’amant à celui de colocataire. Lorsqu’un couple passe à la phase de colocation, il cesse de donner la priorité à sa relation et commence à se comporter davantage comme deux amis occasionnels vivant ensemble.

Si vous êtes honnête avec votre colocataire au sujet des sentiments que vous éprouvez, il peut décider de vous rendre la pareille ou vous demander de déménager. Respectez sa réponse.

1. Assurez-vous d’être sur la même longueur d’onde

Le meilleur moyen d’éviter de passer du statut d’amant à celui de colocataire est de vous assurer que vous et votre partenaire êtes sur la même longueur d’onde pour les choses importantes. Cela signifie que vous devez discuter de questions telles que la famille, les finances, la carrière et même les amis.

Si vous remarquez que votre relation passe du romantisme à la colocation, il est important d’en parler à votre partenaire dès que possible. En le faisant d’une manière non défensive, vous l’aiderez à se sentir écouté et compris, ce qui est une première étape essentielle pour retrouver votre romantisme.

Il est également important de retrouver une certaine intimité. Essayez donc de passer plus de temps physiquement ensemble (en vous tenant par la main et en vous embrassant vraiment) et réservez du temps pour des activités intimes (en vous blottissant dans le lit ou en dînant aux chandelles, par exemple). N’oubliez pas que la vie n’est pas une série télévisée et qu’il est normal d’y aller doucement.

2. Ne vous laissez pas dominer par vos sentiments

Vos sentiments sont peut-être à fleur de peau, mais vous devez vous rappeler que votre colocataire n’est qu’un ami qui vit avec vous. Ne laissez pas vos émotions vous pousser à prendre des décisions irréfléchies qui pourraient nuire à votre relation avec lui.

De fortes émotions réactives, même positives, peuvent obscurcir votre jugement et vous entraîner sur une voie dont il est difficile de revenir. Essayez de parler de vos sentiments avec eux de manière rationnelle, sans vous mettre sur la défensive ni accuser qui que ce soit. Écoutez-les et permettez-leur de partager leurs sentiments également. Être capable de communiquer ouvertement et honnêtement est le premier pas vers la reconquête de votre relation amoureuse. Vous ne vivez pas dans une sitcom ou une comédie romantique, après tout ! Votre vie réelle exige plus qu’un simple colocataire.

3. Respectez l’espace de votre colocataire

Lorsqu’il s’agit de relations avec des colocataires, une communication efficace est essentielle. Il est important d’être honnête avec votre colocataire, en particulier sur ce que vous voulez et ne voulez pas dans la relation. Il est également important de communiquer sur votre politique en matière d’invités, notamment sur le fait de savoir si vous êtes d’accord pour que les invités restent toute la nuit et quand il est acceptable d’inviter des gens à la maison.

Il est également judicieux de fixer des limites à ce qui est interdit, à la façon dont les objets empruntés doivent être traités et aux moments où il est acceptable de passer du temps au calme. Cela permettra d’éviter les malentendus et les désaccords à l’avenir. Veillez à le faire en personne, et non par texto ou par courriel, afin que votre colocataire sache qu’il est entendu et compris. Il se peut même qu’il vous remercie d’avoir été aussi transparent ! Tout le monde y gagne.

4. Restez en contact

En matière de relations, il est essentiel de rester en contact. Cependant, il peut être difficile de rester en contact lorsque vous êtes tous les deux occupés par votre travail et vos engagements sociaux. Même les plans les mieux préparés peuvent se transformer en une interminable partie de téléphone si l’on ne se met pas d’accord à l’avance sur une heure de rendez-vous.

S’il est facile d’envoyer un courriel pour souhaiter bonne chance à quelqu’un, il peut être difficile de trouver une idée précise pour un message de « maintien du contact », surtout si l’on veut éviter d’avoir l’air lourd et maladroit. Mais ce n’est pas une fatalité ! Grâce à ces cadres simples et à ces conseils utiles, vous serez en mesure de maîtriser l’art de l’e-mail de prise de contact. Alors, ne laissez pas votre colocataire tomber dans l’oubli – procurez-vous ce livre dès aujourd’hui !

5. N’ayez pas peur de tourner la page

Il est toujours important de garder à l’esprit que les relations ne fonctionnent pas toujours et que, lorsqu’elles se terminent, il est généralement préférable de passer à autre chose. Il peut s’agir de couper complètement la communication, de déménager ou de décider de rester colocataires et de changer de dynamique.

Si vous craignez que votre colocataire et vous ne tombiez dans la routine, essayez de raviver la connexion que vous aviez lorsque vous avez commencé à vous fréquenter. Pour ce faire, trouvez de nouvelles activités qui vous plaisent à tous les deux. Par exemple, vous pouvez essayer de prendre des cours de cuisine ou d’art ensemble.

C’est également une bonne idée de discuter à l’avance de vos attentes en matière de relation. Ainsi, vous saurez clairement à quoi vous attendre si la relation finit par prendre fin.